La salutation

salutationserpent

 Tiepolo et Rembrandt ont servi à la fabrication de ce tableau, mais ce qui est apparu dans ce travail m’a mené vers le Zarathoustra de Nietzsche. « Le serpent et l’aigle autour de son cou » sont les amis de Zarathoustra, ceux qui l’accompagnent. Et ce serpent qui se révèle par lui même pendant la fabrication de cette image, qui est là sans que je l’aie souhaité. Est-ce autonomie de l’oeuvre? Serait-ce elle qui décide où la dirige l’artiste, par de la sérendipité? Comme Zarathoustra qui sait où il va et qui il rejoint…

 

Les commentaires sont désactivés.